Joueb.com
Envie de créer un weblog ?
Soutenez le Secours populaire
ViaBloga
Le nec plus ultra pour créer un site web.
Débarrassez vous de cette publicité : participez ! :O)
L'équipage
Nom d'utilisateur
Mot de passe

Mot de passe oublié ?

Le commandant
La vigie
Bibliothèque
> 1. Journal de bord del commandante
Ailleurs dans l'océan
> zakath-nath : Rien que l'acier
> ultraball : 2145-05 : les MVP du tour
> absurdus : Fesses de bouc
> atelier-relais-ronsard-tremblay-en-france : Acrostiche de l'atelier relais
> castor : Frugivore (2)
> dentderez : Défrichement en Ardèche
> solidaires08 : RETRAIT des ordonnances Macron. ABROGATION de la loi travail
> alberto : Louis Soutter (1871-1942)
Figures de proue
> Citation du Fion Républicain (6)
> Lâché de ballastes (5)
> Sept jour par semaine (2)
> Even the loosers (6)
> L'affaire du siècle (2)

Once Upon a Blog



Vendredi (03/02/12)

Un demi douze d'abitbol

Monde de merde, c’est sans doute ce que mon Head off a du se dire lorsqu’il s’est fait virer ce soir.

Et tout ca après avoir enchainées les nuits blanches afin de faire en sorte que notre petite boite à sapin soit prête à faire face aux nouvelles normes européennes qui visent à faire en sorte que chacun puisse s’enterrer au meilleur prix…

So long…

Les semaines ou il ne voyait pas sa fille parce qu’il rentrait trop tard, flush.

Les dizaines de kilos gagnés et années de vie perdues à force de manger pour oublier qu’on se fait bouffer, flush.

La petite équipe et les systèmes patiemment développés, flush.

Les réveils à 4h00 du mat et les retours à minuit pour favoriser les contacts humains et prouver qu’on est surhumains, flush

So long…

et comme disent les dauphins… thanks for all the fish.

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 01:33 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Dimanche (02/10/11)

Pourquoi l'Europe se meurt...

[…] la France a peur de la mort et on cache la mort. Et le fait de penser, tous autant qu'on est, qu’on est immortel, ca fait qu'on ne vit plus l'instant présent et on croit qu’on a le temps.

Et dans les pays ou la mort est présente et ou on perd des gens continuellement, quotidiennement, on a pas le temps de bluffer […] donc dès qu’on fait la fête on fait la fête, dès qu’on aime on aime pour de vrai.

Et ca la France elle l’a pas. Et c’est un gros problème, parce que c’est pour ca qu’on a des sportifs de merde, une équipe de foot de merde […].

Pourquoi y a des gens qui sont magiques ?

Pourquoi James Brown chante comme il a chanté?

Ou Michael Jackson il danse comme il danse et chante comme il chante ?

Parce qu’a un moment on vit l’instant. Et de vivre l’instant c’est la chose la plus importante dans la vie. Parce que c’est où l’on vie. C’est ou on redevient animal et c’est où l’on profite pleinement de la seconde dans laquelle on est.

La France est-un pays de vieux parce qu'on nous cache notre mort

Rockin Squat...

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 04:46 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Mardi (23/08/11)

Sea Minion

Four twenty in the morning and my love is strong

For my wife and son and I listen to the song

Which tells me how strong and long I must hold on to the bong

Whose pain and burn can only go on for so long

Unless I don’t want to have the mind to which I seem to belong

My friends left, my wife hates, why can’t I just hold on to the realms that are wrong

Until warlords raise us from the dead who sing this song and cut the meds that we’re on

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 05:27 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Mercredi (02/02/11)

Le népo-xmas de la Marie

«A mon arrivée à Tunis un ami qui se rendait à Tabarka avec son avion nous a proposé de faire le vol avec lui plutôt que de faire les deux heures de voiture comme prévu. Il n'a pas mis son avion à ma disposition, nous l'avons accompagné dans son déplacement».

Quelle tristesse que la forme de son action ayant tant corrompu son fond, quelqu’ait été son intention, elle ne pouvait que l’entrainer dans les bas-fonds puisqu’elle ne servait plus aucune noble mission.

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 21:55 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Samedi (15/01/11)

Maitre Jodorowsky

On arrete les indeciserie, voila ca sera mon maitre, on va suivre cette voie et aller quelque part.

Lecon no 1

Ou tu as le talent ou tu ne l'as pas. Mais tu ne peux pas passer toute ta vie a dire, ah je n'ai pas ecrit parce que j'ai eu des enfants, parce que j'etais pauvre, parce que la societe, parce qui ci, parce que ca...

L'artiste malgre tout travaille.

Un artiste ne peut pas dire qu'il n'a pas les moyens, on a toujours les moyens. Si on a le talent on fait tout ce qu'il faut et on ouvre son coeur.

Mais on doit prendre la decision de travailler sur soit et se dire je ne vais pas une seule seconde de plus rester dans la souffrance.

Je m'enlevre la souffrance comme une veste. Parce que celui qui souffre ca n'est pas moi, c'est une couche de mon cerveau infantile.

http://www.youtube.com/watch?v=BXuY2PmO0Vw

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 22:55 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Jeudi (13/01/11)

La complainte du manager

Sale drogué accro au fric tu te vends et tu t’étends

Tu la sens, bien loin dedans ramasses tes dents plaquées d’argent

Part pour London ou Paris, New York, Tokyo, Singapour tout ca c’est bien beau

Mais à l’intérieur tu pourris ton taf moisi c’est toute ta vie

Quand tu creveras tu seras bien beau avec ta belle femme bouffée par les asticots.

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 01:06 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Jeudi (14/10/10)

Pierre qui mousse n'attend pas la houle

Une fois de plus, six mois m'auront suffit à retrouver ma source d’eau salée. Le temps d’embarquer un mousse à bord et le navire prend de nouveau de la vitesse entrainé par vents et marées vers des terres arides ne pouvant être cultivées, mais dont les sous sols ont le malheur de regorger de richesses inavouées.

Un capitaine se doit pourtant de servir d’exemple à ses mousses… voit fils comme ton père a su ne pas s’endormir dans les bras de la stérile muse finance et s’enfuir avec celle de la féconde création.

Et pourtant non, mes soirées se partagent entre l’étude des fonctions avancées des tableaux pivot, des propriétés de la VaR ou la préparation de petits rapports et de grands papiers tentant de donner un corps à l’esprit de ceux qui œuvrent à réguler les torrents financiers.

Et pourtant il suffit de regarder les faits en face pour se rendre compte qu’il ne s’agit que d’une pièce de théâtre ne laissant aucune place à l’improvisation, mon seul espoir est de jouer mieux que les autres tout en ne pouvant demeurer que l’acteur d’un scenario dans la trame est cousue de fils blancs.

Ironique destiné de celui qui s’est lui-même, un jour espéré, scénariste en devenir.

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 00:40 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Mardi (13/04/10)

Troll des pères et anté-slip

Comme toujours un canyon sépare ce post du dernier, qui s'approchait d'ailleurs plus d’une revue de presse minable que d’un cinglant post libérateur... à ma décharge gluante ce post devait faire prêt d'une 30aine de lignes quand la magie du pouce qui glisse sur le pad que personne n'utilise, mais que tous les concepteurs de portables s'acharnent envers et contre tout à coller sous tout les claviers, fit donc disparaître mon pré-post dans les limbes de la circon-mémoire.

Prêt de 6 mois tout de même… tout ca à cause d’un pouce qui a dérapé sur un Pad … je me demande si c’est le même pouce qui appuya sur le bouton qui permis le quelque peu bruyant coming-out d’Enola Gay, de celui qui enfonca le manche à balai de l’avion du regrettable Jaruwelski et des regrettés passagers qui partageaient son Tupolev ou carrément du genre de pouce qui mis à mort Spartacus, devenant ainsi pour les night club gay, ce que Macumba qui dansait tout les soirs devint pour les dockers du port qui ne pensent qu’à boire.

Et merci à mon pouce… sans lui je ne me serais pas entretemps marié, paternalisé et je ne serais pas une fois de plus à une excitante croisée des chemins, dont la confluence m’a sans doute une fois de plus rappelé qu’il me fallait revenir à mes premières amours si je voulais arrêter de passer mon tour.

Sur ce je file, il paraîtrait que le futur fils bouge et il semblerait que sa future mère s’impatiente…

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 00:54 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Jeudi (22/10/09)

Championnat du monde des brosses a reluire

Re-pompé du canard enchainé:

Thierry Solère (Vice Président du Conseil Général des Hauts-de-Seine)

Jean est le fils d'un génit politique, il n'est pas étonnant qu'il soit précoce

Frédéric Lefebvre (Porte-parole de l'UMP)

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 01:10 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Vendredi (15/05/09)

Joker et mat

mmmmmh y a combien de jokers dans un paquet de cartes?

Bon faisons nous violence, je vais tout de même rédiger quelques lignes... et au 8eme jour le capitaine s'interrogea sur son prochain plongeon professionnel... vais-je rejoindre une grosse lessiveuse qui lave plus blanc que blanc ? enfin laver…uniquement dans l'imaginaire collectif, lequel refuse de croire que les choses soient bien moins machiavéliques qu'elles ne sont...

En effet moins c'est machiavélique et plus c'est humain, et plus c'est humain plus ca nous ramène à nos tristes et mortelles réalités auxquelles chacun préfère une bien plus dramatique, mais éternellement romantique fiction d'illuminaziblanchimanipulation. Et ce quitte à faire l'impasse sur les véritables abus de pouvoir des uns et de l’autre qui ont le grand désavantage de rapidement et efficacement éliminer ceux qui se dressent sur leur passage.

Et tant qu’a conspirer, n'existe-t-il donc pas d'ouvrage sérieux démontant les uns après les autres toutes ces théories bien plus contagieuses qu’une grippe pas très hallal, mais si tanifluable ?

En attendant un tel vaccin miracle, l’on dirait que les cerveaux d'aujourd'hui sont tels des machines de courses dont les roues léviteraient obstinément a quelques indécelables nano-riculaires du sol a force de routinesques méditations trans-quotidiennes et de manipulation de chapelets socio-carcantuesques.

Or donc ces machines n’ont donc d’autre possibilité que de vider leur réservoir en défoulant leur toute puissance dans ces nuages de fumée intoxicants (note du capitaine : attention on en revient enfin a la métaphore de la théorie conspirazioniste maladive…) dans lesquels nul ne parvient à distinguer une montagne de vérité a moins de s'y écraser le nez.

 Bref heureusement que j'ai ces sept points ancraux à combler chaque semaine, sans quoi j'aurais déjà sombre bien plus bas qu'a présent entre les si alzaimerisants, mais temporellement relaxant NCISTM et autres White Chappelle Show...

Ca n’a rien à voir, mais note pour plus tard : je me suis laissé dire que deux points pourraient enfin débloquer ma scripturale crampe :

1. me lâcher avec une petite session d’écriture automatique en lieu et place d’une bière et d’un verre de vodka

2. me remettre a utiliser ma fraicheur du matin a d’autre fin que ces élucubrations financières sensées protéger des investisseurs dont le seul vrai espoir serait d’apprendre a placer leurs billes en faisant usage du même bon sens qui leur as permis de les accumuler, plutôt que de les confier a ceux dont l’absence de vision et de foi en eux-mêmes les a conduit dans une industrie dont le plus grand mérite aura été de parvenir a envelopper jusqu'à transporter le réel dans une intemporellement stérile et pourtant si temporellement puissante bulle d’abstraction.

Oups les douze coups de minuits étant sur le point de rendre l’âme je file m’affaler… si la journée appartient à ceux qui se lèvent tôt, c’est uniquement a condition qu’ils se soient également couchés tôt, car même à Gérardmer un zombi n’a jamais été surpris entrain de changer la face du monde…

Lire l'article ! (suite de l'article + 0 commentaires)
Ecrit par cyunreal, a 01:13 dans la rubrique "1. Journal de bord del commandante".


Articles suivants